Habiter Construire un chez-soi intermittent en tant qu’habitants mobiles
Lire en 15 min

Construire un chez-soi intermittent en tant qu'habitants mobiles

Intervention de Jaufret Barrot, architecte et chercheur associé Leroy Merlin Source à la conférence IAPS en Juin 2020


Recherche

Relation au temps et à l’espace dans un environnement d’accueil : construire un chez-soi intermittent en tant qu’habitants mobiles

 

Au cours des 50 dernières années, l’étude des interactions-personnes-environnement a explosé et s’est diversifiée. Elle a impliqué des chercheurs et des professionnels de nombreuses disciplines différentes dans différentes parties du monde. Au cours de la même période, le monde est devenu plus complexe et les questions d’environnement durable et de qualité de vie pour tous sont devenues de plus en plus urgentes. Dans ce contexte, l’association canadienne IAPS (International Association People-Environnement) qui fête cette année ces cinquante ans, a organisé sa 26ème conférence internationale annuelle. Cette conférence a souhaité favoriser une réflexion sur ce qui a été appris au fil des ans. Comment ces connaissances ont influé sur les décisions ? Quels sont les problèmes nécessitant de nouvelles approches pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain ?

Jaufret Barrot, architecte et chercheur associé Leroy Merlin Source, rend compte dans cette présentation des principaux enseignements du chantier de recherche « Habiter la mobilité ».

Ces résultats ont mis en évidence que les critères de sélection d’un logement dans la mobilité sont étroitement liés au parcours résidentiel et aux expériences d’habiter des personnes en mobilité. L’analyse des entretiens s’est appuyée sur la grille d’analyse construite sur les quatre aspects révélateurs des significations anthropologiques du « chez-soi » d’Élodie Jouve et Pascale Pichon (2015). Elle comprend les concepts d’organisation intérieure, d’appropriation, d’attachement et d’ancrage. Le temps joue un rôle essentiel dans la relation entre les gens et l’environnement. Il révèle comment ces derniers doivent apprendre à s’adapter et à habiter de manière temporaire et intermittente.

Les résultats suggèrent que la durée de la période d’occupation définit de manière renouvelée les concepts mentionnés ci-dessus. Les nouvelles technologies ont un impact sur les modèles de mouvement, les choix de style de vie et, par conséquent, la relation personne-environnement. La dynamique d’appropriation du lieu a également été mise en évidence lors de nos recherches. La manière dont les gens entretiennent une relation avec un logement temporaire a un impact global sur leur bien-être (individu). Mais il façonne aussi la société dans son ensemble (collectif et territoires).

 

 

Tanguy Dufournet, sociologue et chercheur associé de Leroy Merlin Source a également participé à cette conférence en présentant les résultats de la recherche « l’Essor multi-situé du travail chez soi ».

Publications des mêmes auteurs

Habiter
Habiter la mobilité

La mobilité géographique dans le cadre des études ou du travail s’impose de plus en plus fortement aux individus. Recherche…

Habiter
Design-moi la vie ! Faire avec mais autrement

« Design-moi la vie ! Faire avec mais autrement » est un cahier d’idées design pour le logement. Il est à destination…

Articles sur la même thématique Habiter

Habiter
Saisir le chantier domestique de rénovation par l'image

La mise en chantier de son logement, pour le réaménager, le rénover ou le construire, donne lieu à des prises…

Habiter
Le travail chez soi, à la recherche du temps gagné

Tanguy Dufournet, sociologue et chercheur associé Leroy Merlin Source, rend compte des principaux enseignements de la première partie du chantier…

Habiter
Le travail chez soi, la révolution est-elle en cours ?

La radio France Bleu a interviewé Djaouidah Sehili et Tanguy Dufournet sur le travail chez soi et le télétravail. Ils…

Habiter
Podcasts sur le chez-soi en temps de confinement

Ils sont à la fois experts de l’habitat et habitants confinés : Nos correspondants restituent cette période inédite d’hyper-présence chez…