Autonomie Recherche habitat et enfant : l’arrivée du premier bébé

Recherche habitat et enfant : l'arrivée du premier bébé

Aménagements du logement, négociations individuelles, conjugales et familiales


Recherche

LEROY MERLIN Source présente la recherche sur l’arrivée du premier enfant et ses impacts sur l’habitat : comment faire de la place au bébé ? Elle est publiée en trois parties.

Place de l’enfant dans l’habitat : quels prismes de recherche pour décoder l’arrivée du bébé ?

Pour analyser l’impact de l’arrivée du premier enfant sur l’habitat des jeunes parents, LEROY MERLIN Source a fait appel à deux modes de recherche complémentaires. En effet cette recherche associe l’analyse sociologique par Elsa Ramos et l’analyse par le dessin par Sandra Villet. Comment ont-elles procédé ? Toutes les deux ont rencontré et questionné 5 jeunes couples à 4 reprises : avant la naissance, peu après la naissance, quand l’enfant commence à se déplacer à 4 pattes et quand il marche.

Pour lire la 1ère partie du rapport, cliquez ici.

Anticiper l’arrivée de l’enfant : quels impacts de l’arrivée du bébé sur l’habitat ?

Intitulée « Faire de la place, commencer à vivre à trois« , la 1ère partie de cette recherche s’intéresse à la phase de préparation avant la naissance. Elle observe comment les jeunes parents anticipent l’arrivée de leur bébé et transforment les espaces de la maison. Les deux chercheuses interrogent les futurs parents sur la manière dont ils anticipent l’arrivée de l’enfant. Comment préparent-ils la chambre ? Comment imaginent-ils les premiers temps (allaitement, cododo, reprise du travail…) ? Elles les interrogent aussi sur l’évolution de leur place à eux dans le logement avec ce bouleversement qui s’annonce. Comment chaque parent reconstruit-il sa place au sein de l’habitat ? Comment le couple évolue-t-il ? De quelle façon chacun se construit-il en tant que parent ? Des sujets de discussions et d’anticipation.

Les jeunes parents avant la naissance : anticiper et se vivre comme parents

La conclusion de cette première partie sur les impacts de l’arrivée de bébé avant la naissance ? Les jeunes parents se vivent comme déjà parents ! En effet, un certain nombre de discussions, de choix, d’aménagements de l’espace, d’achats font déjà d’eux un parent. Les couples vivent en même temps un « être  » et un « devenir » parent. L’enfant apparaît donc pensé au présent : en partie, ils vivent déjà à trois.

Que devient le « chez-nous » avec l’arrivée du premier enfant – bébé ?

La 2ème partie de la recherche sur l’impact de l’arrivée du premier enfant sur l’habitat est intitulée : « La réflexivité en acte. Du parent concepteur au parent encadreur ». Cette partie de la recherche se concentre sur les premiers temps après l’arrivée du bébé : ces quelques semaines, ces premiers mois où l’enfant est cadré, immobile, « là où on le pose ». Les analyses y sont présentées en quatre parties. Elles correspondent à quatre dimensions du chez-soi des « futurs » parents  :

  • Le « chez-nous à trois » est à dominante spatiale. Sa préoccupation centrale : faire de la place.  Le « à trois » amène à repenser un espace partagé par trois personnes et à penser la pièce en plus (la chambre), les coins personnels (dans d’autres pièces de la maison). Et à ajuster les pièces partagées.
  • Le  « chez-nous à deux » est marqué par trois aspirations : 1/ Maintenir des identités conjugales et personnelles bien définies. 2/ Conserver des valeurs et manières d’être. 3/ Préserver la relation conjugale.
  • Le « chez-nous parents » est éducationnel. Il montre les projections des parents (rythme, soins…). Ainsi que leurs premiers choix en tant que parents (achats des affaires pour l’enfant…).
  • Enfin le « chez-lui  » représente le territoire personnel de l’enfant. Il traduit une conception éducative de l’enfant comme individu qui doit avoir un espace à lui pour s’autonomiser. La chambre dédiée semble une évidence à tous. Les parents préparent, installent, font des choix d’équipements et de couleur pour cette chambre.

Quelle place pour l’enfant dans l’habitat après la naissance ?

En amont, tous les jeunes parents ont anticipé et imaginé des aménagements et des comportements adaptés à l’enfant. Mais vont-ils les adopter réellement quand le bébé arrive à la maison ? Les deux chercheuses observent plusieurs cas de figures. Que ce soit la place où dort l’enfant (notamment le cododo), l’allaitement, l’endroit pour le changer, pour placer son parc, etc.

  • Quand les prévisions sont respectés : elles conviennent à la réalité et sont adoptées sans difficulté.
  • Quand les prévisions sont en inadéquation avec la réalité : les couples doivent procéder par essais / erreurs. Ils s’engagent dans un triple processus : anticipation / tâtonnement / ajustement.
  • Ou, dans certains cas, ils trouvent les solutions par hasard, par sérendipité. Un exemple ? On déplace un meuble ponctuellement et cela se révèle une solution pérenne…

Tout l’enjeu peut se résumer à la recherche de la bonne place pour chaque chose et pour chacun. Les parents l’expriment beaucoup à travers l’expression:« c’est pratique » ou « ce n’est pas pratique ». Mais finalement la bonne place reste éphémère. Car rapidement l’enfant grandit, touche, regarde. Et il est à l’étroit dans le couffin ou trop grand pour son parc. Cette phase de cadrage de l’enfant par ses parents est donc courte mais essentielle pour s’adapter à la réalité et à un enfant qui va rapidement gagner en autonomie.

Pour lire la partie 2 du rapport, cliquez ici.

Quelle place pour l’enfant à la maison quand il commence à se déplacer ?

Dans la 3ème partie de la recherche habitat, Elsa Ramos et Sandra Villet, s’intéressent donc ensuite à l’enfant qui se déplace à quatre pattes, puis quand il marche.

Dans un premier temps, les jeunes parents tendent à accepter que l’enfant envahisse tout l’espace du logement. Et qu’il étale ses jouets. Ils doivent alors anticiper tous les enjeux de sécurité : protéger les prises, les coins de table, empêcher l’ouverture du lave-linge ou des placards de cuisine. Puis, très vite, ce parent protecteur devient aussi parent éducateur. Les adultes encadrent l’enfant. Ils édictent les premières règles, les premiers interdits : « non, ne fais pas ça ». En parallèle ils commencent à réorganiser l’espace pour contenir et délimiter la place de l’enfant : ils rangent les jouets dans la pièce principale. Et ils l’invitent à passer plus de temps dans sa propre chambre.

Place de l’enfant qui marche : les perspectives changent dans la famille

Les échanges avec l’enfant évoluent eux aussi rapidement. Dès qu’il pose le regard, dès qu’il montre des choses, dès ses premières expressions orales, les parents découvrent un « vrai petit humain » ! Ce dernier commence à devenir leur interlocuteur, présent et exigeant. Et dès lors que les places respectives des parents et de l’enfant commencent à s’établir, les parents retrouvent du temps. Comme couple d’une part, et chacun comme individu dans ses activités et dans son métier. Certains s’efforcent de retrouver leurs identités individuelles et conjugales comme avant, d’autres cherchent de nouveaux équilibres.

Pour lire la partie 3 du rapport, cliquez ici.

La sociologue Elsa Ramos et la designer Sandra Villet sont toutes les deux correspondantes LEROY MERLIN Source.

Publications des mêmes auteurs

Autonomie
Quelle place pour l’enfant chez ses parents ?

Les recherches sociologiques sur la place de l’enfant dans l’habitat sont une thématique privilégiée d’Elsa Ramos, sociologue de la famille,…

Habiter
Travailler chez soi, volet 2 : le cahier dessiné de la recherche

Quels peuvent être les apports du dessin et du design dans un chantier de recherche sur l’habitat ? Pour LEROY…

Autonomie
Elsa Ramos et Juliette Bertrand décryptent le "chez-soi" des enfants

Elsa Ramos présente son chantier de recherche sur la perception du chez-soi par les enfants de 6 à 13 ans.…

Habiter
Rencontre avec Elsa Ramos, sociologue de la famille et du "chez-soi"

Rencontre avec Elsa Ramos, sociologue spécialiste du chez-soi » et correspondante LEROY MERLIN SOURCE. Dans cet entretien, elle revient sur le…

Articles sur la même thématique Autonomie

Autonomie
Quelle place pour l’enfant chez ses parents ?

Les recherches sociologiques sur la place de l’enfant dans l’habitat sont une thématique privilégiée d’Elsa Ramos, sociologue de la famille,…

Autonomie
Quelles pratiques de bricolage dans le logement au Japon ?

Quelles sont les pratiques de bricolage dans le logement au Japon ? Camille Picard, doctorante et chercheure-associée LEROY MERLIN Source,…

Autonomie
Gaël Guilloux et le design social du vieillissement

Dans cet entretien, LEROY MERLIN Source vous invite à rencontrer Gaël Guilloux, son correspondant spécialiste du design social et du…

Autonomie
Quelles innovations technologiques pour vieillir dans la maison de demain ?

Le 25 novembre 2021, la 4e Journée Silver Eco a réuni des experts pour analyser l’apport des innovations technologiques et…