Energie & confort Conférence sur le pavillonnaire urbain : menaces, angles morts et potentiels

Conférence sur le pavillonnaire urbain : menaces, angles morts et potentiels

Reportage et rediffusion de la conférence du 26 septembre 2022


Vidéo

Explorer les transformations du pavillonnaire urbain et ses potentiels pour l’avenir : c’est l’objectif de la recherche Réenchanter le pavillonnaire urbain des années 50 à 70. A l’initiative du Puca (Plan Urbanisme Construction Architecture), les trois chercheurs Viviane Hamon, Lionel Rougé et Hortense Soichet ont présenté leurs analyses lors d’une conférence le 26 septembre 2022. Une occasion de mettre en débat les résultats de leur recherche pluridisciplinaire. Retrouvez ici le reportage écrit, ses photos d’illustrations et la rediffusion vidéo des trois grandes séquences de la conférence : présentation de la recherche et les deux tables rondes.

Le contexte de la recherche : la pavillonnaire urbain, un habitat individuel menacé

La ville a souvent rattrapé ces quartiers de maison en ville construites dans les années 50 à 70. Mais ce pavillonnaire urbain vit sous la menace de sa disparition au coup par coup dans les métropoles et les villes moyennes. L’habitat individuel y est souvent remplacé à bas bruit par des immeubles. A ce jour, on note encore peu d’intérêt pour ce patrimoine urbain. Que ce soit de la part de la recherche ou des politiques publiques. Pourtant, cette recherche a prouvé que le pavillonnaire urbain présente des qualités :

  • Il contribue à la diversité urbaine.
  • Il est en phase avec les aspirations des familles. Elles rachètent et rénovent ces maisons souvent restées « dans leur jus ». Elles en apprécient les espaces de réserve, la plasticité des volumes, les jardins à vivre…
  • La construction d’origine est robuste et certains éléments sont conservés (menuiseries, carrelages, ferronneries…).

Les enrichissements de la recherche issus des tables rondes

Les échanges lors des tables rondes ont permis d’enrichir les résultats de la recherche sur le pavillonnaire urbain. Voici quelques points forts :

  • Ces pavillons en ville servent aussi aux activités professionnelles de leurs occupants (services, artisanat, etc.).
  • Ils ont besoin d’un renouveau en termes de services de proximité. Et également d’une réflexion sur les communs (notamment sur les jardins et la biodiversité).
  • Le cas de l’Île-de-France montre que la densification « dure » va bon train (démolition des maisons au profit d’immeubles). Mais il montre aussi que des politiques alternatives sont menées dans certaines communes pour préserver une partie de l’habitat individuel.
  • La densification ne peut se borner à comptabiliser plus d’habitants au m², car si elle fait fuir une partie d’entre eux vers le périurbain, elle risque de participer à l’étalement urbain qu’elle doit pourtant limiter.

Bref, ce pavillonnaire urbain ne doit pas rester un angle mort des politiques publiques, car il recèle d’incontestables potentiels. Il mérite un regard volontariste sur les principaux sujets de la transition écologique : rénovation énergétique, déplacements, biodiversité… Les participants ont ouvert de multiples perspectives. Pour repenser l’intensité d’usage de ces maisons et de ces quartiers. Mais aussi pour imaginer une densification douce et dans la dentelle. Le tout en prônant des politiques transverses mixant les disciplines.

Présentation de la recherche en vidéo

Table ronde Des pavillons réinvestis pour quelles modes de vie ?

 

 

Table ronde Le pavillonnaire urbain, angle mort des politiques publiques ?

La recherche Réenchanter le pavillonnaire urbain des années 50 à 70 a été soutenue par Leroy Merlin Source et l’Ademe.

Une recherche habitat en images

Après les échanges, la restitution de la recherche s’est poursuivie avec la présentation de l’exposition photo L’Abécédaire du réenchantement. Les participants ont pu découvrir les photographies d’Hortense Soichet présentées sous forme thématique. Ils ont été invités à manipuler, renommer, réagencer les photographies.

Voir le document

Publications des mêmes auteurs

Habiter
Nouvelle recherche sur l'habitat : le pavillonnaire urbain

LEROY MERLIN Source présente sa nouvelle recherche sur l’habitat qui s’intitule Réenchanter le pavillonnaire urbain des années 1950-1970. Une recherche…

Habiter
Recherche habitat en photographies : réenchanter les pavillons urbains

L’équipe de recherche, incluant la photographe et chercheure Hortense Soichet, a composé une version photographique de sa recherche habitat sur…

Habiter
Les chantiers de recherche LEROY MERLIN Source sur le devant de la scène

LEROY MERLIN Source met en valeur ses chantiers de recherche menés entre 2017 et 2020 et réunis dans sa publication…

Habiter
Hortense Soichet et Lionel Rougé : partager la recherche sur les pavillons

Hortense Soichet, photographe, et Lionel Rougé, géographe, ont lancé leur recherche « Ré-enchanter les premiers pavillons (1950 -1970) »(1). En mai 2021,…

Articles sur la même thématique Energie & confort

Energie & confort
Auto-rénovation accompagnée : un guide pour les collectivités

Le centre de ressources du SPPEH* de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (CeDRe) vient de publier un guide pratique pour aider les…

Energie & confort
Quel consommateur d’électroménager êtes-vous ?

Quel type de consommateur d’électroménager êtes-vous ? C’est la question que Gaëtan Brisepierre, Mathilde Joly Pouget et l’ADEME (Agence de…

Energie & confort
Habitat privé : le défi de la rénovation énergétique

Dans un article du numéro 73 de la revue Urbanisme réalisée avec l’Anah, l’anthropologue Viviane Hamon échange avec Eric Lagandré.…

Energie & confort
Le grand jeu social de la rénovation énergétique

La rénovation énergétique de l’habitat n’avance pas aussi vite que prévu en France. A quels obstacles se heurte-t-elle ? Quels…