Autonomie Des solutions domotiques pour l’autonomie des séniors ?

Des solutions domotiques pour l'autonomie des séniors ?

L'interopérabilité au service de la prévention : une trop grande ambition ?


Recherche

Comment les séniors acceptent-ils les solutions domotiques pour favoriser leur autonomie dans la vie quotidienne ? LEROY MERLIN Source a missionné dans le cadre d’une expérimentation menée par le TASDA une équipe de chercheurs pour analyser cette question.

Des solutions domotiques pour l’autonomie des séniors : trois approches de recherche

Cette recherche a été menée dans le cadre d’un programme européen d’ampleur (plus de 50  partenaires dans 9 pays entre 2017 et 2020). Son nom de code ? ACTIVAGE (Internet of Things (IoT) for ageing well). Son but ? Faciliter le développement des solutions connectées pour l’autonomie des séniors et assurer la sécurité des données. C’est dans ce cadre que le TASDA et LEROY MERLIN Source ont défini trois axes pour orienter son analyse. Ils ont mobilisé ensemble plusieurs chercheurs dans des disciplines différentes : Gaël Guilloux pour l’approche design ; Tanguy Dufournet pour l’approche sociologique ; Amandine Porcher et Yannick Fouquet pour le volet psycho-ergonomique. Un projet systémique, technique et complexe mais riche d’enseignements.

Acceptabilité des solutions domotiques : cumuler les aides humaines et technologiques

Quand est-ce qu’un sénior accepte une solution domotique dans sa vie ? À partir du moment où il y trouve un intérêt et qu’il peut lui donner un sens personnel. En un mot, qu’il se l’approprie. Dans ce cas, le sens donné par un tiers (un professionnel qui assure un suivi par exemple avec accès à la donnée captée) est secondaire pour lui. Ainsi l’offre numérique de demain, pour les « séniors », pourrait figurer dans les « solutions domotiques usuelles ». En revanche les processus de traitement des données et les usages ne devront pas être standards. Ils devront être adaptés au fur et à mesure de l’évolution des besoins du sénior et de son contexte de vie. En conclusion, l’innovation de demain ne doit pas questionner les matériels mais les processus métiers permettant d’adapter leurs usages.

Quelle confiance numérique des séniors vis à vis des solutions domotiques ?

La confiance numérique repose en grande partie sur le tiers, garant de l’offre. La confiance envers les NTIC en général est restée importante à la fin du projet malgré les dysfonctionnements rencontrés. Sur le terrain de la recherche et des expérimentations, le relais par des acteurs publics que sont les élus locaux et le Département de l’Isère, a été un point majeur de mobilisation des usagers. À terme, il s’agira donc de bien poser “qui” soutient une offre domotique de ce type, indépendamment des modes de financement.

Retravailler les processus métiers

Les processus métiers doivent être travaillés pour l’ensemble des parties prenantes. L’expérimentation française du programme ACTIVAGE a été l’occasion de développer ou d’enrichir des processus métiers pour les intervenants à domicile et les domoticiens. Ces travaux sont considérés comme réellement nouveaux pour ces professionnels, ce qui indique l’importance des changements à conduire si ces approches devaient être généralisées.

Voir la synthèse Voir le rapport

Publications des mêmes auteurs

Autonomie
De fond en comble : un nouveau tiers-lieu sur l'autonomie de Gaël Guilloux

DE FOND EN COMBLE : c’est le nouveau tiers-lieu innovant autour de l’autonomie créé par Gaël Guilloux, correspondant Leroy Merlin…

Habiter
Travail chez Soi : volet 2 de la recherche des sociologues Dufournet, Séhili et Rozenblatt et de la designeuse Villet

Depuis 2015, Tanguy Dufournet, Djaouidah Séhili, Patrick Rozenblatt, trois sociologues du Centre Weber, axent leur recherche autour du travail chez…

Habiter
Les images fixes et animées dans la recherche

Le séminaire « images fixes et animées dans la recherche » s’est tenu le 10 février 2020 à Paris, au Onzième lieu.…

Santé & bien-être
Le design au service des habitants malades

On reste de moins en moins longtemps à l’hôpital et le domicile prend beaucoup de place dans les parcours de…

Articles sur la même thématique Autonomie

Autonomie
Rencontre avec Elisabeth Hercberg experte en accessibilité et adaptation

LEROY MERLIN Source vous invite à la rencontre d’Elisabeth Hercberg, experte en accessibilité et adaptation du logement aux situations de…

Autonomie
De fond en comble : un nouveau tiers-lieu sur l'autonomie de Gaël Guilloux

DE FOND EN COMBLE : c’est le nouveau tiers-lieu innovant autour de l’autonomie créé par Gaël Guilloux, correspondant Leroy Merlin…

Autonomie
Les jeunes retraités et les objets connectés, une recherche de Mélissa-Asli Petit

Âgés de 60 à 70 ans, les jeunes retraités sont très intéressés par les objets connectés. Leur logement est d’ailleurs…

Autonomie
Entretien avec Pascal Dreyer : habiter et se sentir chez-soi en Ehpad ?

Que signifie « habiter en Ehpad », est-ce que transformer un Ehpad en « chez-soi » est possible ? Pascal Dreyer, coordinateur scientifique de…