Habiter L’économie circulaire à hauteur d’habitant

L’économie circulaire à hauteur d’habitant

Recycler, réutiliser, réemployer, réparer : les 4 R à l’échelle domestique


Recherche

Économie circulaire, économie du partage, économie collaborative… Dans ce nouvel état de l’art, Benjamin Pradel, sociologue au sein d’Intermède décrypte les grandes notions de l’économie circulaire. Son originalité ? Un rapport à hauteur d’habitant. En effet il s’intéresse aux modes de faire des habitants au sein de leur logement et dans leur environnement. Et souligne les paradoxes de la « consommation responsable » (quand acheter d’occasion sur les plateformes numériques signifie aussi consommer plus et plus vite).

Économie circulaire : quel périmètre et quel rôle pour l’habitant ?

Cet état de l’art donne le panorama des actions qu’englobe la notion d’économie circulaire : l’ensemble des actes qui donnent une seconde vie ou qui transforment les objets, à partir de l’acte d’achat. Recyclage, réemploi, réutilisation, réparation : pour l’essentiel, l’économie circulaire est constituée de filières qui traitent les biens et objets concernés. Dans cette logique de filière, l’habitant est le plus souvent réduit à un rôle de trieur : il doit placer le bien dont il ne veut plus au bon endroit (le bon bac à domicile, le lieu extérieur où le déposer), et son rôle se borne à cela.

Une analyse des pratiques habitants

Mais qu’en est-il à l’échelle domestique, quand l’habitant ne se sépare pas du bien, mais s’emploie à le faire durer ? La littérature scientifique et institutionnelle traite peu ce sujet, ou alors par bribes (le bricolage, la réparation, la location d’objets…). Cet état de l’art s’efforce de rassembler et d’analyser ces pratiques d’économie circulaire à hauteur d’habitants : ce que nous avons choisi de nommer « La petite économie circulaire » (en complément de l’économie circulaire des filières).

Consommation responsable et 4 R

Benjamin Pradel propose de considérer la consommation pas seulement comme l’acte d’achat d’un bien, mais d’y intégrer la ou les utilisations que l’habitant en fait : la consommation responsable intègre l’acte d’achat et les actes d’utilisation tout au long de la présence du bien au domicile. L’état de l’art revisite ensuite les 4 R (recyclage, réemploi, réutilisation, réparation), pour constater qu’existent de nombreuses micro-pratiques à hauteur d’habitant : des pratiques  individualisées, très peu visibles, des pratiques difficilement identifiables et non massifiables.

Une vraie dynamique au sein du logement

Autrement dit il existe à cette micro-échelle une petite économie circulaire, non ou peu monétisée, qui s’applique à prolonger la vie des objets ou de leurs composants, ou à les transformer à l’échelle domestique. Cela passe par des logiques de conservation de ces objets, de stockage avant transformation (« ca peut servir ») : ces biens ou composants accumulés ne sont pas forcément synonymes d’encombrement du logement.

Cet état de l’art intègre et précède une recherche sur la seconde vie des objets, menée grâce à un partenariat Citeo – Leroy Merlin Source, à paraître en 2024.

Voir le document

Publications du même auteur

Habiter
Apprivoiser ses appareils domestiques

«Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?», s’interrogeait Alphonse de Lamartine. La réponse est oui, à propos des lave-linge, robots…

Habiter
Domestiquer ses appareils domestiques : nouvelle recherche

Leroy Merlin Source présente une nouvelle recherche sur la domestication des appareils domestiques. On dit d’eux qu’ils ont « libéré…

Habiter
Création design : modes d’emploi pour rester maître de ses appareils domestiques

Dans la recherche Domestiquer ses appareils domestiques,  Émile Hooge, prospectiviste, Benjamin Pradel, sociologue, et Julie Gayral designer explorent notre relation…

Habiter
Salle de bains : état de l'art de la recherche scientifique habitat

Benjamin Pradel a réalisé pour LEROY MERLIN Source un état de l’art, concentré de la recherche scientifique sur l’habitat concernant…

Articles sur la même thématique Habiter

Habiter
Apprivoiser ses appareils domestiques

«Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?», s’interrogeait Alphonse de Lamartine. La réponse est oui, à propos des lave-linge, robots…

Habiter
L’épreuve du neuf, récit graphique d’une recherche

Pour l’ouvrage Apprendre à habiter, tâtonnements et ajustements : les aventures du quotidien, Leroy Merlin Source a confié à Matthieu Chiara…

Habiter
Achat sur plan : rencontre avec Luisa Salieri, docteur en sociologie

Vendre, acheter, construire : c’est l’intitulé de la thèse de sociologie et d’anthropologie autour de la question de l’achat sur…

Habiter
Concevoir et aménager la cuisine dans le neuf : une épreuve dans l’épreuve

Dans la recherche L’épreuve du neuf, Sylvaine Le Garrec et Manon Leroy ont suivi le long chemin de ménages ayant…