Autonomie Les jeunes retraités et les objets connectés, une recherche de Mélissa-Asli Petit

Les jeunes retraités et les objets connectés, une recherche de Mélissa-Asli Petit

Une recherche de la sociologue Mélissa-Asli Petit


Recherche

Docteure en sociologie et chercheure associée de Leroy Merlin Source, Mélissa-Asli Petit a mené une recherche inédite sur les objets connectés auprès de jeunes retraités. Âgés de 60 à 70 ans, ces jeunes retraités sont très intéressés par les objets connectés. Leur logement est d’ailleurs lui-même de plus en plus connecté. Comment se connectent-ils ? Principalement via leurs smartphones et tablettes.

Dans quel but les jeunes retraités s’équipent-ils d’objets connectés ?

Mélissa-Asli Petit a identifié trois grandes raisons qui poussent les jeunes retraités à s’équiper en objets connectés. La gestion et la protection de leur maison d’une part avec des volets automatisés et simulateurs de présence par exemple. Pour se simplifier la vie quotidienne également. Car un chauffage connecté augmente le confort de vie ! Et enfin, pour leur bien-être physique puisqu’ils peuvent ainsi suivre et gérer leurs paramètres de santé.

Quelles sont les différentes fonctions de ces objets connectés pour les jeunes retraités ?

La recherche met en lumière que l’acquisition de ces objets permet de négocier la transformation de son identité personnelle et sociale dans le passage délicat du travail à la retraite. En effet, ces objets remplissent trois fonctions principales :

  • Une fonction utilitaire pour maintenir une attitude hédoniste ou accéder à des pratiques écoresponsables,
  • Une fonction expérientielle pour lutter contre l’angoisse liée à une transition appréhendée comme complexe et difficile et éprouver du plaisir,
  • Une fonction symbolique de modernité, la possession d’objets connectés conférant place et statut à son propriétaire.

Quels liens entretiennent les jeunes séniors avec les objets connectés ?

Pour les jeunes retraités, ces objets connectés sont symboles de modernité et de jeunesse. Ils ne sont pas du tout critiques même sur les questions de l’utilisation des données ou des impacts écologiques ou économiques liés à leur fabrication. C’est une génération qui a une vraie confiance dans la notion de « Progrès » (technique, technologique et social). Deq progrès qui leur ont permis d’accéder à une qualité de vie sans précédent… Grâce à ces objets, ils ont aussi la sensation d’emporter leur « chez-soi » où qu’ils aillent. Ils peuvent quitter leur maison tout en gardant le contrôle à distance. Enfin, les personnes seules imaginent que ces objets connectés leur permet de conserver plus d’autonomie en vieillissant.

Mélissa-Asli Petit est docteure en sociologie et dirige Mixing Générations, le bureau d’étude et de conseil sur les questions de longévité, des seniors et de la silver économie qu’elle a créé.

Voir la synthèse Voir le rapport

Publications du même auteur

Habiter
L'aménagement du logement des jeunes retraités

Le passage à la retraite reste un moment qui peut être problématique. Temps de transformation profond, il voit les femmes…

Autonomie
Les retraités : une richesse pour la France ?

Mélissa Petit, sociologue, a mené pour Leroy Merlin Source une recherche exploratoire sur les aménagements du logement dans les cinq…

Articles sur la même thématique Autonomie

Autonomie
Des solutions domotiques pour l'autonomie des séniors ?

Comment les séniors acceptent-ils les solutions domotiques pour favoriser leur autonomie dans la vie quotidienne ? LEROY MERLIN Source a…

Autonomie
Rencontre avec Elisabeth Hercberg experte en accessibilité et adaptation

LEROY MERLIN Source vous invite à la rencontre d’Elisabeth Hercberg, experte en accessibilité et adaptation du logement aux situations de…

Autonomie
De fond en comble : un nouveau tiers-lieu sur l'autonomie de Gaël Guilloux

DE FOND EN COMBLE : c’est le nouveau tiers-lieu innovant autour de l’autonomie créé par Gaël Guilloux, correspondant Leroy Merlin…

Autonomie
Entretien avec Pascal Dreyer : habiter et se sentir chez-soi en Ehpad ?

Que signifie « habiter en Ehpad », est-ce que transformer un Ehpad en « chez-soi » est possible ? Pascal Dreyer, coordinateur scientifique de…