Habiter Découverte de l’habitat en Afrique : le salon marocain par Thibault Briquet

Découverte de l'habitat en Afrique : le salon marocain par Thibault Briquet

Découverte des modes d’habiter en Afrique en vélo : 1ère étape de Thibault Briquet


Reportage

Lancé à vélo à travers l’Afrique pour explorer l’habitat et découvrir les modes d’habiter, Thibault Briquet partage la 1ère étape de son voyage et nous fait entrer au cœur de la légendaire hospitalité marocaine dans le salon marocain. En effet, chaque semaine, il raconte son périple sur son site. Et, en partenariat avec Leroy Merlin Source, il propose un reportage par mois sur les modes d’habiter en Afrique.

Découverte des modes d’habiter : bienvenue dans le salon marocain

Dans ce reportage, Thibault Briquet explore différents salons marocains où il a eu la chance d’être invité. Il nous propose donc une visite guidée qui décrit à la fois les spécificités matérielles du salon marocain, ainsi que ses usages et dimensions symboliques. On l’appelle en arabe la “salle des invités” : bayt dayfane. C’est l’espace où les convives vont vivre. Mais en réalité c’est plus qu’un simple espace où l’on accueille sa famille, ses amis et des étrangers.

Découverte de l’habitat : analyse du salon marocain, pièce de représentation

Dans cette phase de sa découverte de l’habitat, Thibault Briquet constate que le salon marocain est « grand » : sa dimension est même disproportionnée par rapport aux autres pièces. Or le salon marocain est peu utilisé dans la vie de tous les jours. On y retrouve des éléments traditionnels : une décoration faste et soignée, des tapis et sedari (grandes banquettes). Certains y font néanmoins entrer des codes plus modernes. La pièce est toujours impeccablement propre et ordonnée : prête à recevoir de manière inopinée.

Le salon marocain : la pièce pour plusieurs activités

Dans le salon marocain, on reçoit ses invités c’est là qu’ils mangent et qu’ils dorment. Thibault Briquet raconte sa surprise : « ma conception européenne de la place de l’invité dans la maison en est toute chamboulée. A quoi m’attendais-je ? Une chambre d’ami ? C’est bien français que d’avoir une pièce par activité : la salle à manger, la chambre à coucher.  »

Le salon marocain : le cérémonial de l’accueil

La salon marocain est le théâtre d’un cérémonial. « À l’origine, le salon permet de recevoir tous les membres de sa famille. Les proches du bled viennent passer les fêtes religieuses sur plusieurs jours. Le salon est alors un formidable lieu empli de chaleureuses interactions. D’autant plus que la famille est au Maroc une notion plus étendue qu’en France. Elle englobe des degrés plus lointains et des relations plus subjectives. »  Présentation aux aînés, rafraîchissements, assise sur les banquettes, thé à toute heure et repas… Cette pièce cristallise l’hospitalité marocaine.

Voir le document

Articles sur la même thématique Habiter

Habiter
Arts et sciences humaines : quelles collaborations pour la recherche ?

Que peuvent apporter l’art & les artistes à la recherche en sciences humaines ? Pourquoi faire travailler ensemble des chercheurs…

Habiter
La photographie dans la recherche : entretien avec Hortense Soichet

Dans cet entretien, Hortense Soichet, photographe et chercheure, répond aux questions de Pascal Dreyer sur l’apport de la photographie à…

Habiter
Insomnie, habiter la nuit : entretien avec Lise Benincà et Marie-Reine Portailler

Pascal Dreyer, coordinateur Leroy Merlin Source, vous invite à la rencontre Marie-Reine Portailler et Lise Benincà pour un voyage en…

Habiter
Habitant de passage en Afrique : la place du linge dans l'habitat au Gabon

Pour cette nouvelle étape de son voyage de découverte de l’habitat en Afrique, Thibault Briquet fait le choix de rallier…