Energie & confort Usages de l’énergie dans l’habitat : la transition énergétique vue d’en bas.
Lire en 5 min

Usages de l'énergie dans l'habitat : la transition énergétique vue d'en bas.

Coordonné par Hélène Subrémon. Flux n°96, printemps 2014


Publication

La revue FLUX -Cahiers scientifiques internationaux Réseaux et territoires, a publié son second numéro 2014 sur la thématique de la transition énergétique. Celle-ci vue par le prisme des habitants usagers et l’apport des sciences sociales, fortement sollicitées sur le sujet. Hélène Subrémon, sociologue a coordonné cette publication et en a rédigé l’introduction.

Elle y rappelle d’abord que c’est dans la consommation d’énergie du secteur résidentiel que se trouvent les plus grands gisements d’économie. D’où l’effort massif des politiques publiques pour influer sur les comportements individuels. L’accent est mis sur les changements de pratiques des ménages. Il va donc s’agir ici d’explorer la diversité des pratiques de consommations d’énergie. Mais aussi l’influence des dispositifs techniques et financiers proposés, les capacités d’adaptation des habitants, leurs inerties, engouements et/ou contournements face aux évolutions proposées.

Le propos intègre une dimension critique sur la focalisation. Voire la survalorisation de l’importance des « gestes » ou des « comportements » individuels, au détriment des éléments de contexte sociotechniques.

Une problématique qui ouvre sur deux questionnements.

Hélène Subrémon pose la problématique en introduction de la revue. « Comprendre les dynamiques du changement des modes de vie et ses freins apparaît comme une question transversale aux articles réunis ici. Les discours politiques et techniques semblent indiquer que le changement est inéluctable pour diminuer notre empreinte écologique. Mais comment les changements s’opèrent-ils ? Quelles leçons tirer des expériences innovantes ? Comment s’appuyer sur les usages pour qu’elles soient un levier vers une plus grande sobriété énergétique? ».

Elle ouvre aussi deux grands chantiers de questionnement. Les paradoxes des technologies mobiles et numériques, que l’on utilise pour la maîtrise des consommations domestiques mais par ailleurs génératrices d’une forte consommation d’énergie. Ensuite, la préoccupation des pouvoirs publics pour la frange de population que la précarité énergétique touche.

La revue comprend aussi un article de Gaëtan Brisepierre, également sociologue et correspondant Leroy Merlin Source. L’article s’intitule :Comment se décide une rénovation thermique en copropriété ? Un nouveau mode d’organisation de l’habitat comme condition de l’innovation énergétique.

Enfin Hélène Subrémon a également mené un entretien avec Pierre Ducret, PDG de CDC Climat, filiale de la Caisse des dépôts et consignations, sur Les capacités d’autofinancement des ménages au cœur du dispositifde la rénovation thermique des bâtiments.

Pour lire la revue dans son intégralité : www.cairn.info/revue-flux.htm

Articles sur la même thématique Energie & confort

Energie & confort
Une exposition pour explorer le temps du chantier

LEROY MERLIN Source et l’ADEME mettent une exposition sur le vécu des chantiers de rénovation des habitants à la disposition…

Energie & confort
7ème Congrès national du bâtiment durable - Energie en chantier

L’Ademe a publié les résultats de sa première enquête Tremi à l’occasion de la 7ème édition du Congrès national du…

Energie & confort
Rétrofutur : une contre-histoire des innovations énergétiques

Rétrofutur est l’enfant légitime du site Paléoénergétique, initié par Cédric Carles, designer, co-fondateur de l’atelier 21 et correspondant Leroy Merlin…

Energie & confort
L'échappée des copropriétés

Copropriétaires aux intérêts divergents, syndics attentistes, paupérisation des habitants : la copropriété est-elle nécessairement synonyme de dialogue de sourds et…